La taxe de séjour s'appliquera à compter du 1er janvier 2022 sur l'ensemble des 24 communes du territoire qui compose la Communauté de communes du Pays d'Orthe et Arrigans. Elle s'appliquera à toutes les personnes qui proposeront à la location (contre paiement) un mode d'hébergement en 2022.

La Communauté de communes se mobilise pour accompagner les hébergeurs du territoire :

Une réunion de présentation le 18 novembre en visio-conférence

Afin d’informer des modalités de mise en place de cette nouvelle taxe, la Communauté de communes organise une réunion de présentation, le 18 novembre, de 15h30 à 17h30 en visio-conférence. Sont conviés les administrés, habitants et tous les hébergeurs marchands.

Connectez-vous ici le 18 novembre à partir de 15h15

Il est possible de participer à cette réunion en présentiel, SUR INSCRIPTION, auprès de votre référent taxe de séjour France-Caroline Menautat au 05 47 80 83 63 ou par mail à taxedesejour@ccpoa.fr
Elle se déroulera à la Communauté de communes du Pays d'Orthe et Arrigans (salle des Gaves - 156 route de Mahoumic - Peyrehorade).

Des référents taxe de séjour sur le territoire pour informer et guider localement

Les référents se tiennent à disposition au sein de la Communauté de communes :

  • pour vous renseigner sur votre activité d’hébergement et sur la règlementation en vigueur, contactez l'Office de Tourisme du Pays d'Orthe et Arrigans au 05 58 73 00 52 ou par mail à tourisme@orthe-arrigans.fr
  • pour vous renseigner sur la collecte et le reversement de la taxe de séjour, contactez votre référent taxe de séjour de la Communauté de communes au 05 47 80 83 63 ou par mail à taxedesejour@ccpoa.fr

En complément, des permanences seront organisées dans les mairies du territoire entre le 26 novembre et le 18 décembre.

Consultez le planning des permanences en mairies

Une obligation d'application à compter du 1er janvier 2022 pour tous les hébergeurs marchands

Tous les hébergements touristiques marchands sont soumis à la taxe de séjour au réel qui est facturée directement auprès des personnes hébergées. L’hébergeur et les intermédiaires (booking, abritel, gites de France…) se chargent de collecter cette taxe auprès du voyageur et de la reverser à la collectivité.

Toutes les personnes, particuliers ou professionnels, qui proposent des hébergements à la location sont concernées : palaces, hôtels de tourisme, meublés de tourisme, villages de vacances, chambres d’hôtes, emplacements dans les aires de camping-cars et parcs de stationnement touristiques, terrains de camping, terrains de caravanage ainsi que tout autre terrain d’hébergement de plein air, ports de plaisance, les hébergements en attente de classement et les hébergements sans classement qui ne relèvent pas des natures d’hébergements mentionnées précédemment.

Le produit de la taxe de séjour, qui sera collecté courant de l’année 2022, sera affecté aux dépenses destinées à favoriser « la fréquentation touristique, la protection et la gestion des espaces naturels à des fins touristiques ».  Il participera ainsi aux côtés de l’investissement de la Communauté de communes de bénéficier d’une manne supplémentaire pour poursuivre le développement d’une politique touristique propice au rayonnement de la destination.